facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Dans son article XFN Delusions of Grandeur, Jennifer Golbeck s’interroge sur l’utilité du format XFN (Xhtml Friends Network).

Cette réflexion m’intéresse beaucoup d’abord parce qu’elle compare quelque peu FOAF et XFN (Xhtml Friends Network), mais surtout parce qu’elle évoque quelque chose que je considère depuis longtemps comme une tendance importante du web et de l’informatique en général, qui est la tension entre les formats structurés et les formats peu ou pas structurés.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail